Comment jouer avec Ronan


  • Ne rien imposer : pas de non, ni dressage

  • Partir des centres d’intérêt de l’enfant

  • L’enfant choisit les jeux en pointant sans se servir

  • Il accepte un jeu proposé avec enthousiasme

  • Le bénévole le rejoint dans son monde :

Pour cela il va détendre Ronan

  • nacelle, jeux physiques

  • massages, lecture, chant, danse, comptines avec gestuels etc…

On dérive ses obsessions et stéréotypes en jeu

  • On ne lui interdit pas, on imite en le regardant

  • On les dérive ou les intègre dans un jeu

Les positions pour jouer

  • Se mettre face à lui, à son niveau

  • Ne pas le quitter du regard

  • Verbaliser lentement et doucement

  • Féliciter au moindre progrès

  • Procéder par petites étapes, petits objectifs

Quels jeux choisir

  • Tout jeu est bon s’il permet l’interaction

  • Un seul but : faire progresser la communication et l’image de soi

donc on va privilégier :

  • Les jeux interactifs

  • Les jeux physiques (détente)

  • Les jeux sensoriels

                                     

                                   LE REGARD D’ABORD ET TOUJOURS