Historique de la vie de Ronan


   Le 12 Mars 2001, Ronan est né  à la Clinique du Tertre  rouge du Mans.

   Il a eu un début de vie très difficile, opération de la fente palatine et  du pied bot ainsi qu’une Trachéotomie d’une durée de deux ans.

Ronan bébé était un enfant hypotonique .Il n’a tenu sa tête qu’à partir de  2 ans et ne s’est déplacé sur les fesses qu »a partir de 3ans.

Premiers pas seulement a 5ans. Ronan jouait beaucoup avec ses mains.

De 2 à 4 ans il a été suivi en soins à domicile par le SESSAD Tournesol. Séances avec une éducatrice, une   orthophoniste et un ergothérapeute.

Egalement suivi médicalement par un kinésithérapeute et une infirmière.

Mai et juin 2006, intégration en école maternelle petite section. Ronan s’est très bien adapté, les autres enfants de la classe l’ont très vite accepté d’où le surnom de Ronan « le soleil ».Son institutrice a été très positive pour l’insertion de Ronan dans sa classe.

Septembre 2006 reprise de l’école pour Ronan en moyenne section 2fois 1H15 par semaine, mais avec une autre institutrice. Cela s’est avéré difficile, car l’institutrice ne comprenait pas l’intérêt de scolariser Ronan.

Grande déception pour tous car Ronan était content d’aller à l’école.

Courant 2007, en accord avec le SESSAD, nous avons décidé d’arrêter l’école et de mettre Ronan en IME.

A cette même période, notre inquiétude naissante concernant les troubles autistiques de Ronan nous a amener à contacter le CRDA du Mans. Suite a cet entretien, la psychologue a déclenchée un rendez-vous au CRDA d’Angers. Nous sommes depuis en liste d’attente sans suite, malgré de multiples relances .

Septembre 2010 L’IME a mis en place la méthode de communication à l’aide de pictogrammes. Jusqu’à ce jour Ronan a fait des progrès mais ne parle toujours pas .De plus Il a de plus en plus de crises d’angoisses.

Les retours à la maison  le soir sont catastrophiques. Suite aux frustrations de la journée de l’IME, Ronan crie beaucoup et tape.

C’est un enfant qui est toujours en mouvement dès qu’il s’ennui, les tocs reprennent le dessus .C’est pourquoi il faut lui proposer un maximum d’activités. Il adore l’eau. La piscine est un des seuls moments où l’on peut capter son regard.

Il aime faire du vélo mais il faut être très vigilant car Ronan n’a pas la notion du danger. Il aime écouter de la musique surtout pour les vibrations. Pour les repas, à table avec la famille, Ronan est en souffrance et ne mange pas. Lorsque nous nous occupons de Ronan en individuel nous avons remarqué qu’il est plus attentif, plus calme donc plus réceptif.

Ronan est très ritualisé pour lui les changements sont difficiles. Il a toujours un objet avec lui le plus souvent un maillot de bain, il le prend pour se rassurer ou alors il tape avec un objet.

Ses troubles du comportement montrent que Ronan se protège dans sa bulle.

Début 2011, à la recherche d’une méthode pour sortir Ronan de sa bulle et le débarrasser de ses troubles autistiques, nous avons rencontré Mme De La Presle fondatrice de L’A.E.V.E. (Autisme Espoir Vers l’Ecole). Elle nous a présenté la méthode des 3i (Intensive Interactive Individuelle) déjà appliquée depuis 2005 sur d’autres enfants comme Ronan avec l’appui de bénévoles.

Nous décidons de mettre en place cette méthode . Elle nécessite une prise en charge à domicile sur deux à trois ans avec une pièce adaptée et consacrée à l’enfant, comprenant le matériel éducatif nécessaire.

Mai 2011, pour financer l’ensemble des équipements indispensables dont un chalet , nous avons monté l’association AgirPourRonan. Ceci dans le but de solliciter le soutien matériel et ou financier de divers partenaires prêt à soutenir notre action.

Septembre 2011,formation de quinze bénévoles pour s’occuper de Ronan. Début du suivi de Ronan dans sa salle d’éveil.

Février 2012,action de recherche de bénévoles au centre commercial de Carrefour de Connerré et au Super U de Montfort le Gesnois.

Mai 2012,  mise en place d’un partenariat financier avec le comité citoyen de l’entreprise Lhuissier Bordeau Chesnel.

Septembre 2012, participation au Forum des Associations de Connerré.Prise de contact avec les autres associations afin de préparer les animations pour le Bric à brac.

Ronan ne veut plus de couche et fait pipi dans son sceau.

Octobre 2012, Ronan est la mascotte de l’entreprise Bordeau Chesnel qui fête ses 90 ans au MMArena avec LEMANS FC.C’était également l’occasion pour Ronan et son papa de faire le coup d’envoi fictif de la rencontre LEMANS FC – Sedan.

Marche nordique organisée avec l’association des retraités sportifs du bocage connerréen.

Mai 2013, l’association tient un stand buvette pour l’occasion du tournoi de badmington MJC Connerré.

Juin 2013, stage de formation à la méthode Son rise pour la maman et mise en application en salle avec les bénévoles.

Juillet 2013, Bric à brac de l’association au terrain de camping de Connerré.

Septembre 2013, participation au Forum des Associations de Connerré. L’association est invité par la MJC à tenir le stand buvette.

Ronan va aux toilettes seul.

Mars 2014, mise en place de la méthode PECS pour aider Ronan à communiquer.

Les activités sensorielles aident Ronan a mieux comprendre son corps et à le contrôler. Il est plus calme et fait ses demandes avec des bisous.

Mise en place d’activités pour développer l’intégration sensorielle.

Avril 2014, campagne d’affichage pour la recherche de bénévoles et préparatifs pour le prochain Bric à brac.

Ronan a été invité à l’opération bol de riz de l’école Sainte Anne de Connerré. Celle-ci  organise cette opération pour venir en aide à une association. Cette année, les parents d’élèves avaient choisi l’association Agir pour Ronan. Ronan était présent avec son papa pour cette manifestation afin de présenter l’association et a partagé le repas avec les autres enfants. Il a apprécié cette sortie de 2 heures en restant calme et souriant.

Mai 2014, de très gros progrès pour Ronan : de plus en plus dans l ‘échange et l’interaction, son regard se pose sur nous et il essai de parler ( je veux, viens et Papa ), il utilise sciemment les pictogrammes pour se faire comprendre.

A ce jour nous remercions le Maire de Connerré et ses conseillers pour leur soutien.

Dans l’espoir de pérenniser ce projet dans les meilleurs conditions, nous espérons vivement vous compter parmi nos bienfaiteurs.

Les parents de Ronan.